À Bornéo, la région de la rivière Kinabatangan abrite une faune extraordinaire, dont font partie huit espèces de calaos : calao coiffé, casqué, rhinocéros, festonné, à casque rouge, largup, charbonnier et pie malais.

Des espèces en sursis

Les calaos sont dépendants des grands arbres, dont les creux formés dans les troncs accueillent leurs nids. En effet, la femelle, aidée par le mâle, s'enferme dans la cavité d'un arbre afin d'y pondre ses œufs et d’élever ses petits à l'abri des prédateurs. Cependant, la conversion des forêts en palmeraies, en faveur de la production d'huile de palme, diminue les sites de nidification disponibles pour les calaos. Ces derniers ne subsistent plus que dans des îlots forestiers, parfois isolés les uns des autres.

Des actions de protection

En collaboration avec l'association HUTAN, l'association Beauval Nature soutient un projet de protection des calaos à Bornéo, qui vise plusieurs objectifs :

  • - l’étude des différentes espèces de calaos présentes dans des zones cibles de la rivière Kinabatangan, nécessaire pour affiner les connaissances sur les cycles de reproduction et de migration des oiseaux
  • - l’étude de la qualité de l'habitat dans ces différentes zones et la définition des espaces les plus propices à l'alimentation et la reproduction
  • - le placement de nids artificiels, favorisant l’augmentation du nombre de zones adaptées à la reproduction
  • - la formation des équipes locales pour suivre et protéger les diverses espèces de calaos
  • - le développement de programmes pédagogiques à l’attention des communautés locales, ayant pour thème la conservation des calaos de la région.
  • - la promotion auprès du grand public de la conservation des calaos de la région.

Notre partenaire