Oiseau sacré, honoré par les communautés autochtones d'Amérique du Sud durant des milliers d'années, le condor des Andes connaît aujourd'hui une diminution de ses effectifs.

Une espèce en sursis

La chasse, l'empoisonnement de certains mammifères dont il mange les carcasses et la compétition alimentaire avec d'autres vautours présents dans son aire de répartition menacent la survie du condor des Andes.

Des actions de protection

L'association Beauval Nature a décidé de soutenir la fondation BIOANDINA dans son projet de protection du Condor des Andes. Ce programme consiste à encourager la reproduction ex-situ de l'espèce, créer un centre de secours pour recueillir et réhabiliter des individus sauvages et réintroduire des condors au sein de zones où ils ont disparu.

Ainsi, 51 animaux ont déjà été réintroduits en Patagonie et en Argentine. Les premières naissances à l'état libre (4 en 2009) confirment le succès du programme. En parallèle, un suivi télémétrique de plus de 42 condors à travers la cordillère des Andes a permis de collecter des données concernant la biologie des oiseaux, leurs déplacements et préférences d'habitat.

Des campagnes d'éducation dans les écoles rurales et les grandes villes sont mises en place afin de sensibiliser les populations locales à la protection de cette espèce emblématique.

Notre partenaire