Les récifs coralliens comptent parmi les écosystèmes les plus importants du monde en termes de biodiversité, mais diminuent rapidement à l’échelle globale de la planète.

Des espèces en sursis

Ce déclin est particulièrement visible dans le lagon de Pejarakan, un petit village situé à l’ouest de Bali en Indonésie. La population locale dépend fortement de cet écosystème marin pour survivre, l'abondance de vie fournissant de la nourriture et des emplois à la communauté locale. Malheureusement les pratiques destructrices de pêche (dynamite et cyanure) auxquelles s’ajoutent les effets du changement climatique ont détruit ce récif corallien.

Des actions de protection

PUR Projet s'est associé avec les villageois de Pejarakan pour la construction d'un récif artificiel. Les objectifs sont les suivants :

- Fournir un substrat de croissance stable pour les colonies de corail tout en accélérant le processus naturel de colonisation et de régénération.

- Transplanter des colonies de corail : les fragments de corail recueillis dans les récifs naturels adjacents sont des fragments qui ont été cassés naturellement afin de ne pas endommager les récifs naturels.

- Créer un réseau interconnecté de coraux sains pour le développement de la faune marine.

- Donner la capacité à la communauté locale de gérer durablement le récif corallien afin qu’ils assurent à long terme l'intendance tout en encourageant leur prospérité économique et qu’ils deviennent ainsi des acteurs de la conservation et de la valorisation de leur environnement naturel et de leurs ressources marines. Un changement d'attitude envers le milieu marin pour les habitants (et les touristes) favorisera la conservation à long terme de la zone.

Depuis juin 2016, 6 structures artificielles ont été aménagées dans la lagune de Pejarakan avec un total de 650 coraux transplantés sur ces structures.

Notre partenaire