Avec une taille pouvant atteindre 2 mètres au garrot et un poids de près d’une tonne, l’éland de Derby est considéré comme la plus grande antilope d’Afrique.

Une espèce en sursis

Classée en « danger critique d’extinction » par l’UICN, la population d’élands de Derby de l’Ouest (Tragelaphus derbianus derbianus) compterait moins de 200 individus selon les dernières estimations. Cette population est présente majoritairement au Sénégal, au sein du Parc national du Nyokolo Koba.

Des actions de protection

Organisée par l’association Derbianus Conservation, une conférence internationale sur la conservation des girafes, hippopotames et antilopes africaines regroupant les groupes de spécialistes de l’UICN, s’est déroulée en février 2017 à Prague. Financé en partie par Beauval Nature, cet évènement avait pour objectifs de :

- Mettre en évidence les résultats positifs des efforts de conservation entrepris dans les pays africains ;

- Promouvoir les activités de conservation futures en Afrique ;

- Présenter les activités de recherche liées aux antilopes, aux girafes et aux hippopotames ;

- Relier la recherche in-situ et ex-situ et la conservation des antilopes, des girafes et des hippopotames en suivant la stratégie du One Plan Approach ;

- Identifier de nouvelles possibilités de soutien de projets in-situ pour les zoos.

Un représentant de Beauval Nature a assisté à cette conférence dans le cadre de la mise en place d’un programme de conservation de l’éland de Derby au sein du parc national du Nyokolo Koba en partenariat avec Derbianus conservation et le zoo de Knowsley (UK). Grâce aux discussions initiées au cours de cet évènement, les bases du plan d’action pour ce programme ont été définies par les différents acteurs du projet dont le représentant de l’autorité sénégalaise du parc.

Nos partenaires