Au sud du Kenya, le Rombo Group Ranch couvre une superficie d’environ 50 000 hectares. Géré par la communauté Massaï, ce ranch, abritant des milieux naturels encore intacts, est un lieu de conservation privilégié pour de nombreuses espèces menacées, telles que l’éléphant, le lion, le guépard, le lycaon ou la panthère.

Une espèce en sursis

La situation géographique du Rombo Group Ranch permet à de nombreux animaux sauvages, en particulier les éléphants, de se déplacer librement, ce qui maintient la connectivité génétique entre les populations et permet à de nombreux individus de migrer pendant les périodes de sécheresse.

Cependant, cette région d’Afrique fait face à un niveau élevé de menace. En effet, le ranch est bordé à l'ouest par la frontière avec la Tanzanie, ce qui fournit aux braconniers d’ivoire une voie d'accès idéale leur permettant d’atteindre les grands troupeaux d'éléphants. A cela s’ajoute la chasse illégale pour la viande de brousse ainsi que la destruction de l’habitat par l’industrie du charbon.

Des actions concrètes pour la protéger

La fondation Big Life a initié un ambitieux projet de surveillance et de lutte contre le braconnage au sein du Ranch. Ainsi, plus de 250 rangers ont été recrutés parmi la population locale afin d’assurer des patrouilles quotidiennes et une surveillance mobile au sein du ranch.

En parallèle, un travail de résolution des conflits Homme/Animal est réalisé par la fondation. Ainsi, plusieurs équipes de rangers patrouillent régulièrement à proximité des cultures, trop souvent détruites par le passage d’éléphants friands de la nourriture qu’elles leur offrent. Le travail des patrouilles consiste à mettre ces éléphants en fuite avant qu’ils ne soient abattus par les propriétaires des terres.

Les patrouilles communautaires ont également pour fonction d’assurer un suivi des populations de toutes les espèces présentes au sein du ranch afin d’améliorer les connaissances sur l'état et la distribution de celles-ci.

Notre partenaire