Classés parmi les grands singes aux côtés des gorilles, orangs-outans, chimpanzés et bonobos, les gibbons restent les plus petits des anthropoïdes. Représenté par 17 espèces, le gibbon évolue dans les forêts d’Asie du Sud-Est.

Des espèces en sursis

Le gibbon reste gravement menacé dans son environnement naturel, principalement à cause de la disparition de son habitat.

En Indonésie, les forêts sont détruites à un rythme alarmant du fait de l'extraction de bois exotique et, notamment, des cultures de palmiers à huile pour la production d'huile de palme. De jeunes gibbons sont par ailleurs régulièrement capturés pour alimenter le marché des animaux de compagnie. Plus de 6 000 gibbons seraient détenus illégalement, rien que sur les îles de Bornéo, Java et Sumatra.

Des actions de protection

Créée en 1997, l'association Kalaweit œuvre pour la sauvegarde des gibbons et de leur habitat en Indonésie. Soutenu par l’association Beauval Nature, son programme de conservation s'articule autour de 4 grands axes :

  • - Le recueil de gibbons détenus illégalement, la plupart du temps dans des conditions inadaptées (cages exigües, environnement stressant, carences alimentaires, absence de congénères, maladies). Pour certains, un long travail de réadaptation à la vie sauvage s'opère dans le but d'une réintroduction dans la nature.
  • - La préservation des forêts indonésiennes, notamment via la création de zones protégées, gérées conjointement par le gouvernement, les populations locales et Kalaweit. Pour cela, il s'avère nécessaire d'acheter des terrains au sein de forêts encore intactes.
  • - La sensibilisation des Indonésiens au respect de la nature.
  • - L’association de la population et des autorités locales aux actions de Kalaweit. La lutte contre le braconnage et les coupes de bois illégales s’opère avec la collaboration de la police indonésienne, qui soutient le travail de l'association.

Le soutien financier apporté par Beauval Nature doit permettre la création de trois nouveaux espaces de vie pour les gibbons au Centre de Conservation des gibbons de Kalaweit.

De plus, ce soutien financier doit intervenir dans l’achat de 200 hectares de terrain supplémentaires pour étendre la réserve Supayang, qui abrite une faune multiple, dont font partie les gibbons, les tigres de Sumatra, les pangolins ou encore les ours malais.

Notre partenaire