Les langurs de Java (Trachypithecus auratus auratus) sont de petits singes originaires d’Indonésie. En fonction des individus, ils peuvent être de couleur orangée ou bien d’un noir-grisâtre.

Une espèce en sursis

Classé comme espèce vulnérable par l’UICN (Union International pour la Conservation de la Nature), le langur de Java voit ses populations diminuer en raison du commerce illégal, de la chasse, ainsi que de la perte et de la fragmentation de son habitat.

Des actions de protection

La fondation Aspinall a développé un projet de renforcement des populations de langurs de Java au sein de la forêt protégée de Pusubgrawung, située à l’est de Java. Soutenu par Beauval Nature, l’objectif est de rétablir à long terme une population viable de langurs de Java au sein de ce territoire.

A cette fin, 14 langurs de Java issus des zoos de Port Lympne en Angleterre et du ZooParc de Beauval en France, rejoindront 5 individus sauvages déjà présents au centre de réhabilitation situé à l’est de Java. En juillet 2016, Samui et Indah, 2 femelles langurs de Java, nées à Beauval en 2013 ont ainsi rejoint le zoo de Port Lympne, géré par la fondation Aspinall en Angleterre, afin de faire connaissance avec leurs compagnons de voyage.

En 2017, tous ces animaux seront relâchés au sein d’un site naturel soigneusement sélectionné par le programme après plusieurs études de populations et d’habitats. En savoir plus

Ce projet implique une phase de préparation intensive des animaux avant le relâcher, ainsi qu’un suivi régulier de ces derniers une fois libérés dans la nature : modification du régime alimentaire des animaux afin de les habituer aux plantes présentes sur le site de relâcher, observations comportementales afin de s’assurer du bien-être des animaux dans leur nouvel environnement… Une structure en bois sera aménagée au sein de la zone de relâcher où les animaux pourront trouver refuge ; ainsi qu’un point de repère lors des premiers jours suivant la libération.

Notre partenaire